Les essentiels pour VPS et Serveurs Dédiés

interfaceVPS2

Divertissement

Multimedia

  • Sickrage : recherche et téléchargement automatique des séries
  • Couchpotato : recherche et téléchargement automatique des films
    • S’il ne démarre pas au démarrage
    • Mettez l’utilisateur root si vous avez « OSError: [Errno 13] Permission denied: ‘/var/opt/couchpotato/logs' »
      Faites « sudo service couchpotato start »
    • Si comme moi votre application se trouve à un endroit différent de vos config, mettez le chemin vers l’app dans CP_HOME et le chemin vers la conf dans CP_DATA :
      • CP_HOME=/opt/CouchPotatoServer/ (<– celui qui contient CouchPotato.py)
      • CP_DATA=/home/<User>/.couchpotato/ (<– celui qui contient settings.conf)
  • Plex : gère la bibliothèque média (et ajoute des meta-data, poster, sous-titres, etc)
    • Pour faire la première configuration, vous ne pourrez pas vous connectez à distance : ça doit se faire uniquement depuis l’adresse locale du serveur. Puisqu’on est en SSH et on n’a pas accès directement à la machine, un work-around est de simuler une connexion en local :
      ssh -L 127.0.0.1:32400:127.0.0.1:32400 votrelogin@adressedevotreserveur (-p 8080 ou autre si vous avez configuré un port SSH différent)
      Une fois que c’est fait, accédez juste à l’adresse http://127.0.0.1:32400/web sur votre PC, connectez-vous et activer la « Remote Access« . (Plus d’info ici, et ici)
    • Pour avoir plus de choix dans les sous-titres, installez le plugin Sub-Zero
      J’ai personnellement dû le mettre dans « /usr/lib/plexmediaserver/Resources/Plug-ins-XXXXXXX/ » » et non « Library/Application\ Support/Plex\ Media\ Server/Plug-ins/ » comme indiqué sur le Github Sub-Zero est désormais une chaîne officielle de Plex
    • Pour accéder à votre compte Youtube (Abonnements, Favoris, Recherche, etc.), vous pouvez installer le plugin YoutubeTV gratuit. Il fonctionne très simplement, l’unique configuration étant d’accéder à google.com/device et entrer le code donné via l’interface de la chaîne. Seul problème c’est qu’il ne propose pas la lecture de vidéo en 1080p.
  • Peerflix : streamer des torrents
  • Owncloud : Dropbox-like
  • Cakebox :
    • lancez le script (ça prendra pas mal de temps à compiler le nécessaire (plein de lignes g++….))
      choisissez vos répertoire (/var/www/cakebox, /home/torrents)
    • Si vous avez une erreur 404, virez les balises VirtualHost cakebox-erreur404
    • Si vous avez une erreur 505, donnez les droits nécessaires au dossier scanné : « sudo chmod -R 755 /home/meltedpeng/torrents » (-R est important, sinon ça n’aura pas d’effet sur les sous-dossiers)cakebox-erreur505
  • Sonarr : même principe que SickRage. Les retours sont très positifs mais la dernière fois que je l’ai testé, il était trop spécialisé newsgroup et les torrents étaient un peu mis de côté. Ça s’est peut-être amélioré depuis, mais vu que SickRage marche sans soucis et de façon transparente, je n’ai pas de raisons de changer.

Système

  • oh my zsh
  • apache/nginx
  • ufw : firewall très simple à utiliser
    • Pour autoriser Rtorrent qui utilise un port aléatoire à chaque démarrage
      sudo ufw allow proto tcp to any port 57101:58601
  • fail2ban
  • vsftpd : simple serveur FTP
  • OpenVPN
    • Si vous ne voulez pas vous casser la tête avec la config et ne comptez utiliser que 2 appareils max, OpenVPN Access Server s’installe en quelques minutes.
    • OpenVPN AS ne se connecte pas automatiquement au démarrage. Si vous souhaitez ce comportement sur Windows :
      • Vérifier que OpenVPN est lancé au démarrage (CTRL+SHIFT+ECHAP -> Démarrage)
      • Lancer Task Scheduler
      • Créer une tache de base
      • Déclencheur : Quand j’ouvre une session
      • Programme/script: « C:\Program Files (x86)\OpenVPN Technologies\OpenVPN
      • Client\core\ovpntray.exe »
      • Ajouter en argument le profil de votre vpn : –connect xxxxxxxxx_autologin_p5299.ovpn
  • Froxlor : comme webmin mais plus joli je trouve, permet de gérer plusieurs utilisateurs
  • Munin : plein de stats via des graphs sur votre système (réseau, disque dur, cpu, ram, etc.)
    • Si vous avez un Forbidden à la fin, attendez quelques minutes que Munin génère les pages
      (vous remarquerez que le dossier racine /var/www/munin ne contient pas encore d’index.html)
    • Ou ça (pas testé) : http://blog.nicolargo.com/2012/01/installation-et-configuration-de-munin-le-maitre-des-graphes.html
  • Monit : Monitorez votre système et applications (pour recevoir des notifications quand quelque chose ne fonctionne pas par exemple)

All-in-One

  • Quick-box (nouveau repo : non testé) : je n’utilise que sa page d’accueil que je fais évoluer (c’est du PHP) selon ce dont j’ai besoin.
    • Attention, Quick-Box est prévu pour être installé sur un système vierge, un peu en stand-alone.  C’est pratique si vous voulez juste une interface pour votre seedbox mais n’est pas très organisé si vous souhaitez avoir un serveur bien propre.
    • La page d’accueil se situera dans /srv/rutorrent/home/index.php
    • Sur VPS, il est probable que l’interface réseau ne soit pas eth0 mais venet0. Il faudra donc changer les valeurs dans /srv/rutorrent/home/data.php (notamment la 1ère variable $int)
  • HTPC Manager : interface basée sur des widgets pour accéder à différents services installés : Couchpotato, Sickrage, Plex, Deluge, etc.
  • AtoMiC-ToolKit : permet d’installer simplement les principales applications pour faire un HTPC / Home Server sur Ubuntu : Transmission, SickRage, CouchPotato, Headphone, etc.

Web

  • rainloop : webmail
  • rutorrent : belle interface web pour rtorrent
    • Je vous conseille d’aller désactiver les plugins que vous n’utilisez pas pour grandement accélérer le chargement de la page.
  • FreshRSS : Feedly-like
  • Web-console : accédez à votre console via votre navigateur
  • Shellinabox : pareil

Analytics

  • Piwik : avoir des stats sur votre site (Google Analytics-like)
  • Munin : graphiques, monitoring des ressources
  • Glances : comme htop mais plus joli et avec l’option -w vous avez le rendu sur une page web

Autre

  • YoURLS : Your own URL Shortner
  • Shaarli : share the links you discover
  • Sparkleshare : File sync
  • Gitlab : your own Github
  • Sentora : control panel
  • Aria2 : gestionnaire de téléchargements multi-plateforme très pratique et puissant. Vous pouvez l’utiliser pour : télécharger un ou plusieurs fichiers en même temps, télécharger un fichier depuis plusieurs sources, télécharger un/des torrent(s), télécharger tous les liens contenu dans un fichier, etc.
  • Webui-Aria2 : Interface web pour gérer Aria2. J’ai push la version française si ça peut vous motiver à l’utiliser.
  • Squid3 : service de proxy open-source très simple à mettre en place
    • sudo apt-get install squid
    • sudo vim /etc/squid3/squid.conf
    • Vous pouvez modifier le port du proxy sur la ligne contenant « http_port 3128 » (optionnel) et ajouter le mot-clef « transparent » en fin de ligne pour avoir un proxy transparent.
    • Recherchez la ligne « http_access deny all » et remplacez par « http_access allow all » pour pouvoir vous connecter depuis n’importe où.
    • Enregistrez et quittez vim, puis « sudo service squid3 restart »
    • Notes :
      • les connexion HTTPS ne fonctionnerons pas : il faudra faire un peu plus de configurations que je ne détaillerai pas ici
      • N’oubliez pas d’ouvrir les ports si vous avez un firewall (sudo ufw allow 3128)
      • Système d’authentification (incompatible avec un proxy transparent)
      • Faites gaffe quand même si vous n’avez pas d’auth et que le proxy est accessible pour tout le monde. La plupart des sites permettant de tester votre proxy enregistreront automatiquement votre adresse dans les grosses bdd de proxy publiques, et des inconnus utiliseront votre proxy.

Astuces

  • Voir le pourcentage d’espace libre :
    df -a / | tail -1 | awk -F' ' '{print $5}'
  • Glances a de nombreux raccourcis, notamment ceux pour l’interface web.
  • Aria2 permet de configurer très subtilement vos téléchargements avec des options :
    • Si vous souhaitez streamer une vidéo depuis votre serveur, précisez l’algorithme de l’ordre de téléchargement des pièces avec le paramètre :
      --stream-piece-selector=inorder
      inorder téléchargera en priorité le début du fichier (par défaut, aria2 sélectionne les pièces de façon à réduire le nombre de connexions, qui sont une opération coûteuse).
      Un bon compromis entre le comportement par défaut et inorder est geom.
    • L’option « -x 16 » fera 16 connexions sur le même serveur (si la vitesse par connexion est limitée, ça s’avère très pratique)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published / Required fields are marked *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.